2008: Maroc

maroc2008
 
 
 
Nouveau raid au Maroc...
 
Nous partons à quatre après les "abandons" de Yannick et d'un de ses copains.

Yannick a une bonne excuse: son Dakar 2009 n'est pas bouclé, ni financièrement, ni techniquement puisque sa moto n'est pas prête. Nous sommes en Novembre, le Dakar part dans 2 mois.
 
Après beaucoup d'hésitations, il prend la décision de ne pas nous accompagner pour consacrer plus de temps à son vrai projet. Il aura eu raison car le tout ne sera finalement bouclé que quelques jours avant le départ du Dakar. Encore une fois, il arrivera au bout, mais ce sera dur ! ;-)

Le 6ème ne part pas car il ne connait que Yannick dans la bande.
Il n'a pas d'expérience du désert et n'est pas rassuré de se retrouver avec des inconnus...
C'est dommage, mais on ne le force pas. Une prochaine fois...
Nous ne sommes donc que 4 à partir...
  
gautier
Gautier
gilles
Gilles
christophe
Christophe
fred
Fred
 
Gautier a fait une carte "détaillée" de notre parcours, avec quelques remarques personnelles !
parcours-maroc2008
 
La "descente" au Maroc  
 
Avant tout il est important de préciser un peu les conditions du voyage jusqu'à Zagora au Maroc.
Pour les Parisiens et surtout pour le nouveau Vosgien que je suis, il faut traverser la France vers le Sud Ouest (1000 kms), puis l'Espagne toujours vers le Sud Ouest jusque Algeciras à côté de Gibraltar (encore 1000 kms), puis prendre le bateau (45 minutes, mais on ne les compte pas dans le temps global du trajet !) jusqu'à Cebta ("Ceuta" en Espagnol), puis passer la douane (temps aléatoire dépendant du douanier et de la somme que vous versez au "Guide Officiel" qui vous aide à présenter vos papiers...), et enfin, route plein Sud vers Zagora (1000 kms encore !)

Si vous savez compter, ça fait 3000 kms de voiture avec les remorques, 45 minutes et un temps aléatoire qui fait partie de l'aventure ! ;-)

Je passe sur les 3000 kms, on commence à avoir l'habitude, la voiture roule sans s'arrêter, les pilotes se relayant au volant... Faut aimer les dunes...

Une fois à Algeciras, au moment de prendre le bateau, notre ami Gautier, pourtant grand voyageur, réalise qu'il a quitté Paris sans les papiers de sa voiture.... Pas de carte grise...
Avec tous les trafics de vieilles voitures européennes vers l'Afrique, autant dire qu'il va falloir sérieusement travailler le douanier Marocain pour le convaincre de nous laisser passer !

Gautier s'en rend compte avant de prendre le bateau et - miracle - il parvient à se faire faxer la carte grise par sa fille... Va falloir que ca passe comme ca ...

On embarque dans le bateau, passent les 45 minutes, puis on arrive à la douane.
maroc2008(1)
C'est sous la pluie et après 2000 kms qu'on arrive enfin à Algeciras
maroc2008(2)
Christophe et Gilles bossent la "Nav"...
maroc2008(6)
Tout le monde est au Maroc ? Alors on roule ! Il reste encore 1000 kms !
 
Par sécurité on laisse passer Gautier et Gilles avant nous. "Des fois qu'ils soient refoulés..."
Le douanier fait grise mine devant le fax... Mais il comprend à l'air de Gautier qu'il est bien décidé à passer... Même avec une copie fax de la carte grise de la voiture !

Finalement, le douanier nous dit qu'il aimerait nous laisser passer, mais il trouve que vouloir passer avec une copie d'une carte grise, ce n'est pas très réglo, mais que "Bon, ça peut se faire". En revanche, il préférerait que ce soit au moins la copie de la carte grise de la voiture qui passe la douane, pas d'une autre voiture !!!

D'une autre voiture ???  C
'est la copie de la carte grise de la voiture de la femme de Gautier...
On en rigolerait presque... Mais non, on ne rigole pas...

Et pourtant, deuxième miracle, on parvient à se faire faxer la bonne carte grise.

Gautier se représente alors à la douane non sans avoir vérifié plusieurs fois que c'est la bonne carte ! C'est qu'il est prévoyant notre Gautier, pas le genre à se laisser surprendre !

Finalement, tout le monde passe la douane et on fonce vers Zagora.... Restent encore 1000 bornes et on est déjà à la bourre !

Il ne peut plus rien nous arriver, c'est sûr...
 
 
L'arrivée à Zagora 
 
  maroc2008(3)
       Malgré les kms, on fait quelques photos des villes et villages traversés
 
Les 1000 kms jusque Zagora se passent sans aucun problème. Enfin les 980 premiers kms...
Parce qu'à 20 kms de Zagora, en plein désert, le Scenic choisit de couper le moteur.
     
On ouvre le capot, on commence à diagnostiquer, "c'est pas çà, c'est pas ci, ca pourrait être ça, ben non, sinon y'aurait ca qui marcherait"... Enfin bref, de l'analyse et recherche de cause de panne de haut niveau quoi...
maroc2008(4)
 
Au bout de 10 minutes d'intense réflexion, alors que nous sommes en plein désert, surgissent 5 ou 6 gars dont les cousins sont tous mécaniciens spécialistes du Scenic ! Ceux qui connaissent les Marocains savent de quoi je parle, impossible de rester seul très longtemps...
Finalement on arrive à redémarrer la voiture, mais pas tous les équipements, juste 2 ou 3 accessoires manquaient à l'appel:
- l'assistance au freinage,
- la direction assistée (qui revenait subitement pour disparaitre aussitôt),
- et tout ce qui ressemblait à une lumière sur le tableau de bord jouait au sapin de noël !
On fait les 20 derniers kms comme ça, mais la voiture fait des écarts dans tous les sens... Christophe n'a pas de chance, c'est lui qui est au volant. Et moi à la place du ... Ah, ben non, c'est lui qui a de la chance !
Surtout ne pas caller car la nouvelle procédure de démarrage du Scenic n'est pas tout à fait claire, mais c'est certain, elle est assez longue.
On arrive dans Zagora et pour ne pas risquer de caller, le Scenic tourne autour de la place et l'autre véhicule - un Espace, mais de l'époque où Re...lt savait construire des voitures robustes - se met au milieu. Le tout avec les remorques et les motos.
   
Pratique pour causer...
- "On va à quel hôtel ?"
Comme on n'a évidemment pas réservé (novembre au Maroc, c'est comme Cannes en... Novembre !), on n'a pas de nom d'hôtel en tête. C'est finalement le Scenic qui va décider.
3ème miracle...
Le Scenic calle, je dis alors à Christophe, "prends la rue qui descend !"
Je connais maintenant pas mal Zagora, et je me souviens d'hôtels dans cette rue.
   
La voiture, moteur callé, descend rapidement, poussée par la remorque et les 2 motos.
Les 2 premiers hôtels sont fermés, mais le 3ème a son portail grand ouvert: on s'engouffre dans l'entrée.
La voiture fait encore quelques mètres et s'arrête pile sur le parking ! Trop facile !
Bon, à partir de maintenant, il ne peut vraiment plus rien nous arriver !
Le directeur de l'hôtel arrive tout sourire, son hôtel est vide, nous sommes les seuls clients.
Il doit être 11 heures du matin, on vient de faire 3000 kms de voiture, on a bien rigolé avec les douaniers, on a déjà pas mal "mécaniqué", on ne pense donc qu'à une chose : démarrer les motos et foncer vers les pistes (de sable...).
J'appelle l'assistance et là commence le délire :
"Monsieur, vous êtes en panne. On vous paie le billet d'avion pour rentrer en France afin "d'être sain et sauf" me dit l'assistance. "Ainsi vous serez en sécurité "
"Mais vous êtes fous, je ne veux pas rentrer, j'ai déjà eu assez de mal pour venir ! Prenez en charge la voiture, débrouillez-vous mais moi je pars dans une heure en moto et je ne rentre que dans une semaine !"

Refus de l'assistance, qui veut faire réparer uniquement à Marakkech car il faut un garage Re...lt !
Retour donc de la voiture sur un plateau vers Marrakkech. Efficaces, les Marocains emmènent la voiture à peine 1/2 heure après.
     
Pendant toute la semaine l'assistance va me téléphoner (enfin me laisser des messages parce que le GSM, là où je vais, c'est pas toujours garanti ;-) Ils veulent que j'aille chercher la voiture à Marakkech et refusent de la ramener à Zagora. Je refuse évidement.

Ils en arrivent même à me proposer de "me payer le train" de Zagora à Marakkech ! Prenez une carte du Maroc et cela va bien vous faire rire !
     
Devant tant d'incompétence, je finirai par leur dire de faire réparer et que je me débrouillerai pour récupérer la voiture.
Surtout je coupe le GSM...
 
          maroc2008(7)             maroc2008(8)
           Gautier, Gilles et moi finissons de préparer nos motos
Chistophe le fera aussi mais pendant toute la semaine ! :-)
 

maroc2008(5)

Le tour de Zagora pour le premier jour écourté
Au fond, les dunes... c'est pour demain !

maroc2008(9) 

Partout au Maroc, le sourire des gamins
quand vous les asseyez sur votre moto...

 

maroc2008(10)

Retour de nuit... Il y en aura d'autres !

 
On prépare les motos et on part pour l'après midi pour faire une belle boucle autour de Zagora.
On rentrera finalement en pleine nuit, pas mécontents d'avoir pu profiter d'une journée - même raccourcie à cause du Scenic - de moto.
Pourtant tout le monde le sait, il ne faut pas rouler la nuit en Afrique... On ne le refera plus, c'est promis.  
 
De toute façon, il ne peut plus rien nous arriver !
 
     
Zagora / Foum Zguid 
 
panorama
Désolé, pages en construction